Joyeuse retraite

Humour ou coup de gueule, c’est vous qui voyez…………….

Loin de moi l’idée de mésestimer les galères de mes concitoyens qui bossent en ce moment ou qui essaient de bosser, mais être à la retraite n’a pas que des avantages non plus.

T’as bossé 44 ou 45 ans (avec ton lot de galères aussi) et tu te dis que tu vas un peu profiter.

SAUF que vu la baisse de ton pouvoir d’achat, tu te rabats un peu sur des activités… comment dire….. que tu n’aurais pas forcément choisies au départ, mais qui sont moins onéreuses….

On finit par trouver son ou ses créneaux et la petite vie s’organise… (Pour moi la photo en extérieur, le théâtre, l’écriture).

Tu as choisi un cadre de vie un peu excentré, t’es peinard.

Et tout à coup arrive une vague de virus qui te cloue sur place : XXIè siècle : la vie s’arrête pour tout le monde. Tu ne peux pas télétravailler, puisque tu es à la retraite. Tu peux te promener, mais dans une zone limitée, et tu te retrouves à parler aux murs et au chat pendant plus d’un mois… ça tombe bien, le mien a toujours quelque chose à dire !

Alors tu te réorganises : tu fais tes courses aux heures creuses (m….. j’ai oublié mon attestation, je repars….) MAIS tout le monde a fait des provisions, les rayons se vident. Le réservoir de ta voiture est plein, tu positives tu n’as jamais aussi peu dépensé pour tes déplacements : un plein te fait plus d’un mois ! tu prends bien des précautions, ET tu attrappes le virus. Tes voisins te portent tes remèdes, sans t’approcher et c’est normal. Et dans ta tête tu commences à comprendre ce que devaient ressentir les pestiférés et autres lépreux des époques révolues….

Tu t’en remets dare dare mais bizarrement tu as perdu le goût des sorties. Il faut bien t’y remettre car le chat (peut-être a-t-il trop bavardé) est tombé malade, et il te faut l’emmener chez son véto pour le faire piquer (non, non, pas de piqûre léthale, juste des antibios) plusieurs jours d’affilée.

Le cirque dure deux mois, il a bien le droit d’être malade, mon bestiau !!!

Tu te remets de tes émotions bien qu’entre temps la guerre en ukraine t’aie privée de moutarde et autres gracieusetés, et tu t’apprêtes à passer un bon été.

SAUF que c’est un été caniculaire qui t’attend et qu’ils le disent bien à la télé : les vieux, ne bougez plus, buvez et reposez en paix, à l’ombre de préférence…

Encore une restriction, que l’on se sent un peu forcés d’appliquer lorsque dans le jardin (envahi de fourmis par ailleurs), le thermomètre grimpe à plus de 50 ° à la mi-journée.

SAUF que, venues d’on ne sait où (je n’ai reçu personne, je ne suis pas sortie, je n’ai pas voyagé) s’invitent quelques punaises de lit qui vont engendrer un tsunami : vider la maison, tout désinfecter, inhaler des fumigènes, et bosser pendant deux mois 10h/jour pour éradiquer définitivement ces indésirables bestioles (désolée pour les défenseurs des zanimaux)….. ET là, que tu sois vieux ou pas, ça compte pas, la canicule tu l’oublies et tu fonces… seule les premiers temps, comme toujours, tu ne peux demander à personne de t’aider sans risquer de le contaminer ! le covidus punaisus, c’est contagieux aussi ! Je rends hommage à deux de mes amies qui ont par la suite bravé tous les dangers pour terminer ce pharaonique chantier.

Si vous suivez bien, nous avons passé l’été, l’automne se pointe, agréable comme toujours dans le midi, avec ses promesses de repos et d’activités ludiques retrouvées.

SAUF que voilà à l’horizon la grève des carburants. Au début tu te dis qu’un peu de patience est nécessaire…. puis beaucoup de patience. Tu regroupes tes courses parce que cette fois-ci IL FAUT que le plein dure tout le mois, ou plus….. Tu irais bien promener dans la colline, mais les chasseurs tirent le gibier. Alors tu ouvres les fenêtres en grand, tu te dis que c’est une mauvaise période à passer, et tu fais un peu plus de marche à pieds puisque ça c’est encore autorisé quand tu n’as pas de problème de mobilité… Le chat est content, il a de la compagnie. Mais la fenêtre il te faut vite la refermer, les moustiques se sont réveillés.

Un espoir : la venue prochaine de ta petite famille ! et là difficile de positiver : s’ils parviennent jusqu’à moi sans une grève sncf toujours possible puisque récurrente en période de vacances, je me vois mal leur faire faire tous les jours, comme principale activité, le tour du quartier à pieds !

Je me souviens qu’à la fin de l’année 2021, bien pourrie tout de même, j’avais hésité à formuler des vœux de bonne année pour 2022. Euh, comment dire…. fin 2022 je crois que je vais la fermer, c’est trop risqué.

Gibu 😦

Publicité

25 commentaires sur “Joyeuse retraite

  1. Tu résumes bien ce que tu as vécu. Rien de bien agréable. Pour les punaises, j’ai lu que c’était une vraie galère ceci via wiki.
    Comme je l’ai dit à GG, nous avons été confiné et cet été impossible de sortir. Perso, j’ai plongé dans une régression style confinement. Heureusement que l’homme peut encore faire les courses, même si à cause de son Alzheimer il revient parfois avec d’autres choses 🤗😉.
    Je m’adapte. Nous avons la chance d’avoir début juillet un grand Carrefour City Express qui s’est ouvert à côté et un Click & Collect au coin de la rue.
    Heureusement il y a la lecture et un peu de télé hors journal réduit qu’à une seule fois. Les genoux pas au top, la tendinite de l’épaule toujours en cours. Bon courage. J’espère que la suite sera un peu plus gratifiante malgré toutes ces restrictions.
    Bisous. Geneviève.

    Aimé par 1 personne

    1. eh oui nous avons tous nos galères ! ça fait juste du bien de les jeter sur le papier 🙂 Je n’ai pas à me plaindre : encore valide malgré tout, un jardin, vue sur la colline………. la mer à moins de 20km quand le carburant reviendra …….. courage à toi/vous deux

      J’aime

  2. Hé oui Hélène, c’est une bien triste année que tu as passée, chez nous on ne sors pratiquement plus, c’est aussi la galère, je fais de la marche à pieds et en profite pour faire des photos. La suite de l’an promets après la grève des carburants, ce sera celle du personnel d’EDF, sans compter celles qui suivront. Je crois que c’est la fin des Zaricots…
    Enfin tout de même, les infos de la télé sont très souvent hachés, qu’il nous est impossible de les voir en entier (d’après que ce serait un problème d’installation d’une antenne relais.
    Quant à tes punaises je compatis à ton délire dans cette épreuve, de quoi se mettre en boule comme si le ciel te tombais sur la tête.
    Je te souhaite une meilleure fin d’année, je te mets au courant.
    Bisous Hélène

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton passage chez Gibulène ! j’aime bien lâcher sur le papier, ça exorcise. Je reconnais que les deux mois d’efforts intensifs m’ont bien dézinguée, mais c’était ponctuel, j’ai la vie pour me remettre 😀 égoïstement quand mes enfants ne sont pas de passage j’arrive à vivre en autarcie dans mon donjon. Mais lorsque je les vois, j’aime bien qu’ils puissent profiter du midi, sinon c’est pas la peine de faire 800 Km……… même s’ils le font pour moi et pas pour le paysage. Bises

      Aimé par 1 personne

  3. Quel humour ! Et pourtant tellement vrai ! Je trouve que nos billets se ressemblent plus ou moins , parfois sous le nom de coup de gueule, ou sous le pseudo d’un gamin qui dit ce qu’il pense, bref avec nos plumes nous pouvons toujours braver tous ces problèmes enfin presque…si plus d’électricité plus d’ordi…😁😁

    Aimé par 2 personnes

    1. Le pire qui puisse m’arriver, ne plus avoir d’ordi 😀 surtout que si plus d’électricité plus de tel portable non plus pour prendre le relai, une fois déchargé lol ! bon ! positivons sinon il va nous falloir écrire encore 😀 Merci de ta contribution à mes galères ❤

      J’aime

  4. Tu as tenu un journal de bord…. qui reflète parfaitement la vie chaotique que nous avons depuis quelques temps. A part l’épisode des « punaises de lit », la série des déconvenues se poursuit pour la plupart des gens. Pourvu que ce ne soit pas « Dallas » ou « les feux de l’amour » !

    Aimé par 1 personne

  5. Allez, on va dire les deux mon capitaines ! Coup de gueule et humour parce qu’il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Je compatis aux souffrances de mes compatriotes plus de moutarde pendant des semaines, et maibtenant qu’il y a de la moutarde, plus d’essence pour aller en chercher…
    Bon, en même temps, à part les punaises et à qq détais près, on est tous logés à la même enseigne.
    Vaccinée 3 fois, et 2 fois le Covid. Le truc positif dans tt çà, le premier Covid, j’ai perdu le goût et l’odorat. Je les ai retrouvés recemment après le deuxième. Comme quoi !

    Aussi moi je dis que lorsqu’on perd espoir, il faut penser aux homards qui etaient dans l’aquarium du restaurant du Titanic 🤣

    Cela dit, tu as raison, ça fait du bien de vider son sac.

    Et haut les cœurs ! ❤

    Aimé par 1 personne

    1. je ne me plains pas 😀 je fatigue juste un peu c’est tout….. et j’aime raconter alors ça crée la diversion lol ! je n’avais pas pensé aux homards du Titanic, ça redonne la pêche de voir qu’ils ne sont pas passés par la case mayo 😀
      oui, z’y va , comme on dit dans le midi, on craint dégun 😀

      Aimé par 1 personne

  6. Oui, le tableau est déprimant (et tu as oublié quelques détails encore plus effrayants). Merci d’en rire, cela fait du bien de te lire et on n’a pas d’autre choix. (Chez nous, pas de punaises de lit mais des coccinelles asiatiques qui envahissent la maison. Elles ne piquent pas mais elles sentent très mauvais.) Amitiés, Danielle

    Aimé par 1 personne

    1. 😮 c’est l’horreur aussi quoi qu’il en soit…. c’est comme quand tu écrases par erreur une punaise verte ! J’avoue que j’ai du mal avec les insectes…………. dans la nature ça va, mais chez moi c’est juste pas possible ! Bonne soirée Danielle – Hélène

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.