8 Mars 2021- les cent ans de la journée de la femme (pour l’Agenda Ironique)

Pour le mois de Mars l’Agenda Ironique se transporte chez Nervures et Entailles https://josephinelanesem.com/ avec un sujet bien sérieux  issu du slogan Coréen « Nous sommes le courage l’une de l’autre » et cette précision : « De cette maxime, faites ce que vous voulez. La thématique d’un conte, le vers d’un poème, un discours militant, une analyse de la vertu, ou du vice, la répartie d’un dialogue. Elle me transmet une force qui dépasse le féminisme. Elle nous rappelle que nous tenons l’un par l’autre, que nous subsistons parce qu’ensemble. Si la solidarité exige plus de courage que l’intérêt privé, elle nous en donne tellement en retour, en nous ramenant à l’essence de notre humanité. »
A caser : un ou plusieurs chiasme(s), une ou plusieurs anaphore(s) et la phrase « Nous ne sommes pas des fleurs, nous sommes un incendie. »
A part ça, tout va bien 
😀 !

Cent ans depuis sa création,

Cent ans de revendications.

Misogynie mise à part

Nous a chanté le poète,

Oui mais, cent ans plus tard,

La vie est ainsi faite,

Malgré les avancées sociales

On nous voit inférieures aux mâles.

Faibles femmes, emmerdeuses,

Dans la cuisine, lessiveuses,

Femmes enfants, femmes fragiles

Que l’on consigne à domicile !

Mais les femmes, entre elles, se portent,

Et les voici beaucoup plus fortes,

Peu à peu se prenant en main,

Osant braver le masculin.

Femmes en lutte, lutte des femmes,

Âmes rebelles, rebelles dans l’âme !

Les Coréennes, en bonnes apôtres

Depuis longtemps l’ont décidé :

« Nous nous reverrons au sommet,

Soyons le courage l’une de l’autre »

Prenons donc exemple sur elles :

Soyons des femmes au naturel,

Combattons pour l’égalité,

Car à ce jour, rien n’est gagné.

N’en déplaise à Jae-Gi

Qui dans la bataille a péri,

Tae Kyun Kim l’a relaté :

L’exemple vient de la Corée.

Femmes fortes et libérales,

Femmes sociales, parfois fatales,

Qui ont depuis longtemps gagné

Le droit essentiel d’ EXISTER.

Réveillons-nous mes sœurs,

Réveillons nous, amies !

Nous ne sommes pas des fleurs,

Nous sommes un incendie !

Gibulène – 8 Mars 2021

féminisme

39 commentaires sur “8 Mars 2021- les cent ans de la journée de la femme (pour l’Agenda Ironique)

    1. MDRRRRRRRR si tu me connaissais, je suis tout sauf engagée dans la vie, pas assez peut-être….. mais il fallait traiter le sujet, donc j’ai joué le rôle 🙂 c’est comme au théâtre quand faut y aller faut y aller !

      Aimé par 4 personnes

  1. Coucou Hélène ! Fort bien écrit. Et, en plus, tu as joué le jeu du chiasme et de l’anaphore; ce qui est assez bien vu en littérature comme en poésie. Alors déjà pour ça, bravo.

    Quant au slogan du mouvement féministe radical de ces dames Sud Coréennes,  » nous sommes le courage l’une de l’autre », il est beau dans le sens où il évoque la solidarité féminine.
    En revanche, « nous ne sommes pas des fleurs, nous sommes un incendie »… là, pour le coup, je suis d’avantage embarrassée, j’avoue… En tout cas, personnellement et poétiquement parlant, je préfère être comparée à la rose du petit prince ( voire à une louve) qu’à un incendie.

    Bon week-end à toi, bisous. A bientôt.

    PS: à propos, cette année, la célébration de la
    « Journée internationale des femmes » aura lieu, sous le thème de « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID-19 », le 8 mars 2021 de 10 h 00 à 12 h 30 (HNE) au Secrétariat des Nations Unies à New York, et pourra être suivie en direct sur la Web TV de l’ONU.

    Aimé par 2 personnes

  2. la phrase qui te perturbe était « à placer dans le texte »…… je l’ai placée 😀 Pour la comparaison, la louve me convient bien aussi, mon attirance vers le monde chamanique sans doute. La rose du Petit Prince a un côté fragile et égoïste qui me convient moins que le côté protecteur des loups. Merci pour le renseignement TV mais je ne capte que les chaînes dites principales 😦 je ne me sers même pas de la box c’est dire ! ça me rappelle que j’ai perdu de vue une amie qui travaillait aux Nations Unies et vivait à Gex………. elle doit elle aussi être à la retraite !
    Bisous et merci pour ce long commentaire ❤ ❤ ❤

    Aimé par 2 personnes

    1. Bah, tkt, Hélène, cette phrase, je l’ai vite oubliée. Aussi j’ai bien compris qu’elle était à placer comme les anaphores et les chiames.

      Et à dire vrai, la rose du petit prince comme la louve, c’est juste très personnel.

      En tout cas, encore une fois, bravo !

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Gibulène,
    Bravo pour ce poème sur les mots qui s’envolent en batailles et hautes envolées. Je l’ai relu deux fois 😉, pour bien m’en imprégner. Je dois encore « lutter » chez moi pour l’égalité. D’où mon second domicile. Le Covid et Minouche une chatte de deux ans maintenant a quelque peu apaisé les différends. L’ancrage de cette autorité masculine, patriarcale existe encore parmi les jeunes. Éducation ? Note que certaines femmes abusent dans l’autoritarisme aussi. 😉. Je pense à une personne proche. Les dysfonctionnements n’empêchent pas d’oser mettre des mots. Ce que tu as bien réussi. Merci 🙏
    Bisous. Geneviève

    Aimé par 1 personne

    1. Oui il faut savoir mettre des mots sur tout……. ou tenter…….. je suis relativement à l’abri maintenant, mais j’ai été rabaissée tant de fois qu’il m’a suffi de me souvenir, même si au départ ce n’est pas dans mon caractère de revendiquer. Merci de ton passage et commentaire ❤

      Aimé par 2 personnes

  4. Les propos de ces coréennes sont beaux et forts et devraient être un exemple à suivre.
    Poutant, il ne faut pas désespérer car depuis les années 1960 et la création du M.L.F.de nombreux combats ont été gagnés et de belles avancées ont été réalisées.
    Il reste encore des combats à gagner mais encore faut-il que les néo-féministes ultras des années 2000 ne pervertissent pas ces combats avec des idées qui n’apportent rien de plus au quotidien des femmes.

    J'aime

  5. Je ne suis pas persuadée que TOUTES les femmes veuillent s’en sortir………… certaines régressent et l’affichent, c’est affligeant !
    et pourtant je ne suis ni féministe ni rebelle dans l’âme…… et encore moins revendicatrice. Peut-être parce que d’autres ont les tripes de le faire à ma place. Merci de ton passage Yann

    J'aime

  6. Je suis passée ici pour voir de quoi tu parlais cette fois sur un sujet qui m’inspire peu. Pas que la cause me laisse indifférente, loin de là, mais j’ai peur de tomber dans le discours syndical 😉
    J’aime beaucoup ton texte qui a repris toutes les consignes et qui est comme un hymne au réveil des femmes qui, sans être des amazones, ont bien droit à une place meilleure que celle que les hommes leur laissent encore trop souvent!

    J'aime

  7. coucou Bernadette ! merci d’apprécier. J’ai eu effectivement aussi du mal à me lancer sur un sujet sensible et qui peut vite passer pour un discours syndical comme tu le dis. Je suis allée lire des articles sur le sujet pour m’imprégner de ce « dossier », puis j’ai tenté de rédiger comme je fais mes autres poèmes, sans tomber dans la marmite. Mais je préfère de loin les sujets pour lesquels on peut faire jouer l’humour, l’ironie, la dérision………
    Mais c’était une autre façon, grâce à Joséphine, d’aborder l’A.I. et comme j’ai dit à Max-Louis, quand faut y aller faut y aller 😀 ……….. et pendant ce temps Ana et Onésime se reposent 😉

    J'aime

  8. Enfin, j’ai trouvé ton texte; tout simplement si vrai et « consignement » respecté.EXISTER, c’est le droit incontestable de tout être humain. Bien du boulot, même en France où tant de femmes meurent victimes de violences conjugales.
    Amitiés girondines

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ce commentaire Frog. Je disais simplement que je n’exprime que très rarement des opinions sur des faits sociétaux; j’ai répondu à un sujet donné un peu comme on fait un exercice……. ce qui n’empêche pas la sincérité 😉

      Aimé par 1 personne

  9. J’aime bien ton poème…
    C’est clair, net …et bien écrit.

    Moi, je pense que l’on reconnaîtra l’égalité atteinte le jour où…
    le « jour de la femme » n’existera plus !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.